fbpx

Les soins coopératifs, qu'est ce que c'est ?

soins cooperatifs animaliers
Facebook
Twitter
LinkedIn

Vous avez peut-être entendu parler des soins coopératifs, une branche du médical training, qui vise à entraîner les animaux à recevoir des soins en limitant leur stress.
Mais alors qu'est ce que c'est au juste ?


Les origines des soins coopératifs animaliers

Le terme "soins coopératifs" ou encore cooperative husbandry training nous vient des parcs zoologiques.

Contraindre une orque (ou autre animal de grand gabarit) de plusieurs tonnes pour la soigner semble évidemment impossible et limiter les risques liés aux éventuelles anesthésies important. Dans ce contexte, les soigneurs ont développé une approche qui vise à entraîner les animaux à venir se laisser soigner volontairement, évitant ainsi le recours à la contention physique ou chimique.

Cette approche est aujourd'hui commune dans de nombreux parcs zoologiques et s'est étendue à de nombreuses espèces de tous gabarits. Elle a montré aussi d'autres avantages tels que le développement d'une meilleure relation avec les soigneurs, le rôle d'enrichissement du quotidien des animaux en captivité, la réduction du stress et des comportements agressifs...et semble amener plus de bien-être.


Les soins coopératifs et les animaux domestiques

Nos animaux domestiques, entre autres sélectionnés depuis des milliers d'années pour leur docilité auprès des humains, nous "laissent" parfois la possibilité de les contraindre pour leur soins même s' ils ont peur.

Pour autant avoir cette possibilité ne veut pas dire que l'on doit l'utiliser, au risque de graves répercussions.

Certains entraîneurs comme Sophia Yin ont démocratisé le medical training et les approches visant à réduire le stress pour nos animaux de compagnie. Le Bucket Game inventé par Chirag Patel est le jeu le plus connu qui a sensibilisé les propriétaires aux soins coopératifs.

Comme pour les animaux des parcs zoologiques, utiliser les soins coopératifs pour prendre soin de nos animaux domestiques a de grands avantages en plus d'être une pratique plus éthique.


Avantages des soins coopératifs

La spécificité des soins coopératifs réside dans le fait que l'on apprend à l'animal à donner son consentement pour ses soins.

On lui donnera la possibilité d'exprimer lorsqu'il est d’accord que l’on fasse le soin et lorsqu’il a besoin qu'on arrête.
On lui communiquera nos intentions et on veillera à adapter notre entraînement afin qu'il reste serein lors de ces procédures. L'animal participe alors activement aux soins.

Les soins coopératifs permettent de diminuer le recours à la sédation, la peur, le stress et l'anxiété ainsi que leurs effets délétères (guérison retardée, baisse des défenses immunitaires, traumatismes psychologiques...) lors des soins en donnant le contrôle à l'animal.

Ils réduisent le risque d'agression sur le moment et dans le futur pour les soignants (que cela soit les propriétaires ou les professionnels).

Cela nous permet aussi de prodiguer de meilleurs soins plus facilement puisque l'animal s'approchera et se tiendra volontairement immobile durant la procédure. Les traitements médicaux peuvent être suivis correctement une fois de retour au domicile après une hospitalisation.

Ces principes s'appliquent aussi bien aux interactions quotidiennes comme mettre son harnais, être porté, être brossé, couper les griffes... que dans le cadre d'une intervention vétérinaire.

Ils ont aussi comme effet de développer une relation de confiance plus profonde entre l'animal et son propriétaire et une communication plus riche. N'a t-on pas tous rêvé de pouvoir parler avec nos animaux ? =)

Tous les animaux peuvent en bénéficier (cela fonctionne aussi avec les humains et notamment les enfants).


Soins coopératifs : les grands principes

Pour être considéré comme soins coopératifs :

  • L'animal doit avoir la possibilité de dire quand est ce que la procédure commence à travers son comportement (appelé comportement feu vert ou start button).
  • L'animal doit avoir la possibilité de dire "stop" à tout moment et la personne qui fait le soin arrêtera immédiatement la procédure (comportement feu rouge / stop button).

Ces comportements sont appris et l'animal les utilise volontairement pour contrôler la situation.

Par exemple :

Nous apprenons à un animal à poser ses pattes avant sur une cible. Cela deviendra son comportement feu vert.

  • Si l'animal pose les pattes avant sur la cible : Nous pouvons faire les soins et il recevra en renforçateur tel qu'une friandise pour associer quelque chose d'agréable au soin et pour renforcer son comportement d'être resté pendant la procédure.
  • Si l'animal retire les pattes de la cible : C'est le comportement "feu rouge", on arrête immédiatement la procédure. Et on attend de voir si l'animal souhaite continuer l'entraînement en proposant à nouveau son comportement feu vert.

Le langage corporel de l'animal guidera aussi notre entrainement en plus de ces comportements volontaires de la part de l'animal. Nous prendrons en compte les signes de stress de l'animal et redescendrons la difficulté de ce que nous lui proposons pour le garder dans un état émotionnel confortable.

L'entraîneur devra donc introduire les soins très graduellement et associer à cette approche des protocoles de désensibilisation systématique et de contre conditionnement.

Pour éviter les biais et le risque de coercition lors de l'usage du renforcement positif, nous pouvons donner à l'animal une porte de sortie qui lui permettrait d'obtenir le même renforçateur que celui qu'il aurait obtenu en consentant au soin est un pas de plus vers un vrai choix de la part de l'animal.


Pour aller plus loin :


Le bucket Game (article blog)
Débuter les soins coopératifs (webinaire)
La porte de sortie : vers plus de choix en entraînement (webinaire)

Plus d'articles à explorer

marche chien muzo pauline mignot

La marche :  Une alliée oubliée ? 

Observation :  A force de de répondre à vos demandes et questions, de discuter rééducation physique, proprioception, préparation physique, que ce soit

Les cours de Iris Castaing

Iris Castaing

Fondations sports canins : partir de la bonne patte

Parfois lorsqu'on a un chiot et que l'on souhaite partager avec un lui un sport, on se demande ce que l'on pourrait lui apprendre en attendant que sa croissance soit terminée et qu'on l'on puisse démarrer les apprentissages du sport lui même. Ce cours s'adresse à tous ceux qui souhaitent se lancer dans un sport...
Iris Castaing

Instructeur Soins Coopératifs Animaliers – option chien

La certification Instructeur en Soins Coopératifs Animaliers est destinée aux professionnels animaliers qui souhaitent se spécialiser dans cette pratique. Les iSCA sont capables d'entraîner les chiens et de guider les propriétaires dans l'apprentissage des soins coopératifs aussi bien à la maison qu'auprès des professionnels du soin animalier.
Iris Castaing

iSCA – Module instructeur et Examen

NE PAS VOUS INSCRIRE AVANT DE NOUS AVOIR CONTACTÉ SUR contact@muzoplus.fr Ce module est exclusivement réservé aux participants ayant validé aSCA
Iris Castaing

Medical Training multi-espèces

Le medical training, appelé aussi husbandry training, entrainement médical ou soins coopératifs, a pour but d'entrainer les animaux à se faire soigner volontairement. C'est un choix éthique et pratique. Il est très largement utilisé dans les parcs zoologiques pour soigner les animaux sauvages tout en évitant anesthésies, contentions, stress et fait partie des programmes d'enrichissements...
Iris Castaing

Medical Training 2

Dans cette classe nous travaillerons spécifiquement en vue de faire effectuer des soins par des tiers tels que le vétérinaire, l'ostéopathe ou le toiletteur. Elle est destinée aux personnes ayant suivi le niveau 1 et voulant transposer les techniques apprises aux soins effectués par des professionnels (les fondations des soins coopératifs ne seront pas réexpliquées,...
Iris Castaing

Medical Training 1

Vous avez du mal à brosser votre chien sans qu'il s'agite et mordille la brosse ? Vous ne pouvez pas lui couper les griffes ? Votre chien s'enfuit dès que vous prononcez le mot "douche" ? Votre chien est paniqué chez le vétérinaire, le toiletteur ou l'ostéopathe, tellement qu'il tremble, se tétanise, ou se débat...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.