fbpx

Bien choisir son harnais de Canicross

canicross harnais1 chien muzo muzoplus camille nguyen canicross harnais
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

A chaque chien son harnais ! 

Bien choisir un harnais pour le quotidien de nos Loups n’a jamais été chose aisée… et quand on parle de Canicross, cela devient même parfois épique !  

C’est pourquoi nous avons décidé de vous présenter nos Essentiels afin que vous puissiez affiner votre regard et trouver, pour votre chien, celui qui lui correspond vraiment ! 

Un bon harnais, qu’est-ce que c’est? 

Au travers de ce visuel, nous allons aujourd’hui apporter un regard sur le fait de bien choisir son harnais de Canicross. Parce que si courir avec son chien semble présenter peu d’exigences, pratiquer le Canicross en tant que discipline sportive va nous amener à choisir un matériel parfaitement adapté! 

Mais choisir un harnais adapté: que cela signifie-t-il réellement? 

canicross harnais2 chien muzo muzoplus camille nguyen canicross harnais

Simplement que les grandes lignes existent mais qu’il n’existe pas, par contre, de harnais parfait, de recette toute faite et de guide “Clé sur porte”!  

Toutefois, il sera possible de poser un regard sur des points précis qui vous permettront de choisir l’équipement adéquat pour votre chien en tenant compte de sa morphologie et de ses besoins. 

Le harnais de votre chien, c’est un peu comme le Smoking que vous allez choisir pour une occasion particulière ou la robe de soirée qui va vous mettre en valeur pour le gala le plus important de votre vie!  

On ne veut pas que ça fasse le taf’... on veut que ce soit le plus parfait possible!  

Trois axes à valoriser 

Dans un premier temps, il faut se dire que l’on va choisir son harnais selon trois axes aussi distincts que complémentaires: 

canicross harnais3 chien muzo muzoplus camille nguyen canicross harnais

Tout d’abord, on va veiller à sa solidité: il est en effet essentiel que le harnais soit à (presque) tout épreuve au vu de la tension engendrée par la traction du chien dans l’effort. 

Ensuite, on sera attentif à son confort afin d’éviter toute blessure ou gêne potentielle. 

Enfin, on sélectionnera un harnais qui soit parfaitement adapté au chien et ce à divers égards que nous allons détailler. 

La gamme est aujourd’hui plus que large et il est devenu tout à fait possible d’allier l’ensemble de ces critères au travers d’un choix encadré et pertinent. 

Le harnais de Canicross en 5 Points 

Comme je l’ai déjà mentionné, il n’existe pas de recette-miracle… Toutefois, il est possible de porter attention à différents points que l’on va vérifier en traction! 

Vous vous en rendrez rapidement compte: obtenir un score parfait est loin d’être chose facile! On va donc veiller à ce que les aspects principaux mis en avant soient adaptés au mieux... 

Une fois ceci fait: le tour est joué!  

Suivez-le guide! 

L’épaule 

harnais visuel1 epaule chien muzo muzoplus canicross harnais

Pour commencer, et sans parler ici d’ordre d‘importance car il est essentiel d'apporter attention à tous les points, on va évoquer le fait qu’il faut laisser les pointes inférieure et supérieure de la scapula libres de mouvement.  

En ce qui concerne la pointe supérieure, il est important qu’elle soit libre d’entrave pour pouvoir se mouvoir librement en raison du soulèvement des omoplates induit par le mouvement de course. 

Nous allons également nous assurer qu’aucune sangle placée sur le poitrail ne vienne perturber le mouvement de l’épaule afin que celle-ci reste libre. En effet, cela empêcherait le chien d’allonger sa foulée de manière adéquate et pourrait occasionner des blessures à court, moyen ou long terme. 

Le sternum 

harnais visuel2 trachée sternum chien muzo muzoplus canicross harnais

C’est également à cet endroit que l’on va veiller à ce que le harnais se place sous la pointe du sternum et n’entraîne pas de pression sur la trachée au risque d’une part d’entraver la respiration du chien et, d’autre part, de provoquer un écrasement de cette dernière.  

Si cela survient, vous entendrez ce souffle rauque caractéristique appelé bruit de cornage qui vous indiquera plus que clairement que le positionnement de la/des sangle(s) sternale(s) n’est pas adapté!  

Si le harnais ne doit certes pas serrer, il convient également de veiller à ce qu’il ne soit pas trop lâche afin d’éviter qu’il ne s’affaisse et ne descende sur la pointe de l’épaule voire n’engendre un frottement. C’est également pour cette raison que l’on va déconseiller les sangles extensibles, tout particulièrement à cet endroit.  

Le coude 

harnais visuel3 coude chien muzo muzoplus canicross harnais

On va également prêter attention au fait que la sangle inférieure du harnais ne soit pas trop proche de l’arrière du coude pour éviter tout frottement, frottement qui pourrait induire une blessure à la fois  gênante et douloureuse pour votre compagnon à quatre pattes.  

Cela sera d’autant plus important pour les chiens courts tels que les Staffs notamment ou encore à poils ras dont la peau n’est pas aussi bien protégée que celle des chiens à fourrure abondante. 

Les côtes 

harnais visuel4 côtes chien muzo muzoplus canicross harnais

Il conviendra également de vérifier que le harnais ne passe pas sous les côtes flottantes de votre chien.  

Inutile je pense de mentionner que nous ne souhaitons pas que des sangles mal positionnées à cet endroit ne viennent exercer une pression inadéquate sur les organes internes pendant l’effort ni n’impactent sur sa respiration dont le rythme et l’intensité vont augmenter au cours de la pratique. 

Les crêtes iliaques 

harnais visuel5 hanche chien muzo muzoplus canicross harnais

Ce dernier aspect, qui ne sera valable que pour les harnais longs, consiste à vérifier que l’articulation de la hanche reste libre.  

En effet, il est inutile de vous dire qu’elle joue un rôle majeur lors de la course.  

Sa mobilisation étant différente aux différentes allures, il conviendra de porter une attention toute particulière à ce point de pression.  

On veillera ainsi à ce que cette articulation soit parfaitement dégagée et permette au chien une course fluide et sans entrave. 

En tous les cas, je demande toujours à mes ostéopathes de jeter un regard pertinent sur mon harnais avant la mise au travail, certes, mais également après une utilisation de durée modérée afin d’être sûre qu’il n’y a pas d’impact majeur à moyen/long terme sur mes chiens! 

En pratique, ça donne quoi?  

bunny avant1 chien muzo muzoplus canicross harnais

Alors que Brave avait seulement 10 mois à  peine, nous avons reçu d’Inlandsis ce qui allait devenir son premier harnais de Canicross… et comme vous pouvez le voir, il n’était pas ce que l’on peut qualifier de parfaitement adapté! 

Si vous avez bien suivi ce qui précède, il est inutile d’en préciser les raisons! 

bunny avant2 chien muzo muzoplus canicross harnais

Si ce n’est le cas, séance de rattrapage… 

visuel croix

Brave n’a pas encore terminé sa croissance: il est donc littéralement impossible de déterminer au moment de la réception du colis si le harnais reçu pourra convenir dans plusieurs mois. 

visuel croix

Les sangles de l’encolure, trop larges, voient descendre le harnais sur la pointe inférieure de la scapula… ce qui entraverait lors de l’utilisation le déplacement de manière plus qu’impactante. En effet, Brave ne pourrait en cette configuration allonger sa foulée et se courir de manière sécuritaire et confortable. 

visuel croix

Le harnais, trop long, passe sous les côtes flottantes… mais ce n’est pas tout: on peut aussi voir qu’il viendra, en traction, appuyer fortement sur les crêtes iliaques dont nous avons évoqué précédemment le rôle dans cette propulsion nécessaire à une course engagée!

Et là, on replace le contexte: 

  • Brave a 10 mois et n’est pas du tout en âge de tracter!  
  • Nous recevons, de notre sponsor, notre matériel pour les sorties futures… matériel dont je ne peux vérifier le fait qu’il convienne une fois sa croissance terminée... 
  • Nous l’enfilons pour une photo… et le rangeons jusqu’à ce que le moment soit venu de pouvoir l’essayer sur une chienne mature! 

Avant même de débuter toute pratique attelée, nous avons donc: 

1 visuel
  • d’une part attendu que Brave soit en âge de débuter en pleine possession de ses moyens, ce qui malgré sa petite taille et en raison d’une croissance assez lente, a attendu encore près de 6 mois sur conseils de deux ostéopathes différentes qui ont pu suivre son évolution avec attention et nous donner le feu vert le moment venu; 
  • d’autre part patienter jusqu’à ce qu’elle finisse sa croissance et demandé à notre couturière une adaptation du harnais afin qu’il puisse convenir à notre pratique!  
2 visuel

Et finalement? 

Elle n’a jamais couru avec ce harnais tel qu’il apparaît là!  
 

Pourquoi ?  

Parce qu’il était totalement inadapté lors de la réception… et que la petite taille comme les angulations marquées de Brave ont rapidement confirmé qu’il ne pourrait convenir en l’état !  

En définitive donc, nous avons fait raccourcir le harnais qui apparaît sur cette photo, à savoir un Inlandsis Polar Quest de taille XS, et ce à deux reprises afin qu’il s’adapte parfaitement à la morphologie un peu particulière de Brave… 

bunny après ok chien muzo muzoplus canicross harnais

Après un ajustement de quelques points au niveau des sangles: 

visuel valide

La pointe supérieure de la scapula, bien que légèrement sous la sangle sur la photo, peut se mouvoir sans aucune gêne lors de la traction. Le suivi ostéopathique ne révèle aucune incidence à moyen/long terme. 

visuel valide

L’encolure est de taille adaptée: la sangle sternale vient se poser sur la première sternèbre et laisse l’épaule libre de tout mouvement. L’allonge totale est correcte.

visuel valide

La sangle passe à distance adaptée du coude, n’engendrant pas de frottement sous l’aiselle de Brave.

visuel valide

Le harnais reste bien positionné au-dessus de la dernière côte et ne vient apposer aucune pression sur l’abdomen.

visuel valide

Le harnais descend correctement sur l’arrière-main, laissant cependant le mouvement des postérieures libres sans engendrer de déplacement inadapté ou d’impacts décelables au niveau musculo-squelettique au regard d’un suivi régulier et pointilleux.

Certes, ce sont beaucoup de patience, d’observation, d’ajustement et de modifications… mais cela reste un chemin essentiel à suivre si l’on veut octroyer à nos Loups une pratique confortable et sécuritaire!  

Choisir un harnais n’est pas chose facile et demande tant une sélection en amont qu’une observation précise du chien en pratique… et même si la perfection n’existe pas, il est souvent possible de trouver une solution et ce qu’il s’agisse d’adapter un harnais existant ou de favoriser le sur-mesure intégral! 

N’hésitez donc jamais à demander conseil à un pratiquant éclairé certes mais aussi, dans la mesure du possible, à tester le matériel afin de savoir s’il correspond parfaitement au physique mais aussi au déplacement de votre Loup! 

Plus d'articles à explorer

Le Principe de Premack

Dans cet article, je vous propose de découvrir un outil puissant, le principe de Premack. Régulièrement utilisé par les professionnels de l’analyse

C’est quoi les Hunting Games ?

Si vous cherchez une activité ludique, facile à mettre en place, ouverte à absolument tous les chiens sans limite de capacité physique,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.