Choisir et pratiquer une activité avec son chien

faire une activité avec son chien ca veut dire quoi
Facebook
Twitter
LinkedIn

Pratiquer une activité avec son chien, ça veut dire quoi ?

Une activité ne répond pas à des critères établies ou une règle à suivre. Lorsque nous évoquons une activité, il s’agit simplement d’un moment impliquant une activité physique ou mentale, en l’occurrence, en compagnie de son chien.

En revanche, le sport canin répond à des critères spécifiques établis par une structure, accompagnés d’un règlement à suivre. Il possède un principe et des objectifs bien définis. Un sport canin est une discipline sportive.

Pour vous donner un exemple concret : Le cani-cross est un sport canin, encadré par une fédération reconnue au Ministère des Sports, alors que faire un jogging avec son chien est une activité sportive pour le chien ET l’humain. Ou encore, aller se balader avec son chien est une activité physique, plus ou moins sportive suivant le rythme pratiqué.

faire une activité avec son chien ca veut dire quoi

La pratique d’une activité doit permettre de partager un bon moment avec son chien

Avant toute chose, l’activité sportive choisie doit être appréciée par chacun des membres du binôme : notre chien y compris. Sa motivation pour et dans l’activité sont essentiels pour passer un bon moment et progresser ensemble dans l’activité.

Par exemple : Si votre chien a peur des ballons de gym, peut-être que le treibball ne sera pas l’activité idéale à mettre en place, en tous cas cela demandera peut-être d’effectuer une désensibilisation systématique vis-à-vis des ballons avant de pouvoir s’amuser vraiment.

L’activité choisie et son intensité devront également être adaptées à notre chien sur le plan physique afin de pas nuire à son bien-être.

Par exemple : Sun, mon berger australien est dysplasique des hanches, le cani-cross est donc fortement contre-indiqué pour lui. Le jogging (course en libre) est une activité que nous pouvons pratiquer à faible fréquence et sur une courte durée. Alors que les balades quotidiennes à allure lente (pas ou trot) et sans traction représentent une activité recommandée par le vétérinaire physiothérapeute de Sun.

faire une activite avec son chien partager un bon moment

Pratiquer une activité avec son chien c’est avant tout travailler en équipe

Lorsqu’on pratique une activité ou un sport avec notre chien, le point le plus important de cette aventure est le fait de bâtir une relation de confiance. Pour cela, passer du temps ensemble est indispensable, la confiance se tissera lors de vos balades, lors de vos siestes sur le canapé, lorsque vous ferez les soins quotidiens, lorsque vous jouerez ensemble, lorsque vous vous entraînerez, etc.

Construire une relation de confiance, c’est aussi apprendre à communiquer ensemble et dans les deux sens. Il est donc essentiel de développer nos compétences en lecture du langage corporel du chien, que ce soit sur l’aspect émotionnel mais aussi dans le cas de la pratique d’une activité sportive, sur l’aspect physique lui-même.

De plus, établir des rituels et créer votre propre routine vous aidera à gagner en fluidité et en efficacité lors de vos entraînements es rituels peuvent être : un matériel spécifique pour le chien (harnais spécifique, etc), un matériel spécifique pour l’humain (une longe, des baskets, etc), un ordre dans lequel les choses se déroulent systématiquement (échauffement, pratique de l’activité, récupération), un mot, une posture ou gestuelle, ou un mélange de tous ces exemples !

faire une activite avec son chien travailler en equipe

Concernant la mise en place d’une routine, il sera possible d’entraîner et d’utiliser des comportements dits « check », pensés par Marjorie Miltenberger, qui nous permettront d’évaluer et mesurer dans quel état émotionnel notre chien se trouve CE jour-là, dans CET environnement, avant de lui faire démarrer la pratique de l’activité. Vous trouverez plus d’informations concernant la mise en place de ces comportements « check » dans le cours « Hunting Games : une introduction à la détection sportive » donné par Marjorie.

Nous pourrons aussi entraîner et utiliser un comportement dit « feu vert » et un comportement « porte de sortie » afin de permettre à notre chien d’exprimer s’il souhaite démarrer l’entraînement ou s’il a besoin d’une pause ou encore s’il ne souhaite pas s’entraîner à ce moment-là. Dans les cours et webinaires donnés par Iris Castaing, vous trouverez plus d’informations sur ce que sont les comportements « feux verts » et « porte de sortie » afin de les mettre en place et les intégrer à vos routines d’entraînement. Personnellement, en suivant l’exemple de Camille Nguyen, je les ai intégré dans nos entraînements en renforcement musculaire avec Sun.

Respecter notre co-équipier à 4 pattes dans le choix et le démarrage de l’activité

Le respect de notre chien dans le cadre de la pratique d’une activité sportive passe avant tout par le fait de le laisser terminer sa croissance et de s’assurer de sa bonne santé physique avant de démarrer la pratique de l’activité en elle-même.

Pour cela, il est possible de prévoir un rendez-vous avec un vétérinaire spécialisé en orthopédie, d’effectuer des radios, et de prendre rendez-vous avec un ostéopathe canin.

En effet, tout au long de la vie de notre binôme sportif, des contrôles vétérinaires réguliers et des sessions d’ostéopathie seront indispensables pour garantir l’absence de douleurs, de blocages ou de gênes physiques susceptibles de compromettre leur bien-être et rendre l’activité désagréable.

Après avoir pris connaissance de l’état de santé physique de notre chien, il nous faudra peut-être adapter l’activité sportive choisie en fonction de ses contraintes physiques spécifiques.

faire une activite avec son chien respecter notre chien

Pour illustrer ces propos, le meilleur exemple à vous donner pour moi est à nouveau celui de celui de Sun, mon berger australien de 2 ans, dysplasique des hanches avec risque de développement d’arthrose précoce. C’est lors des radios de contrôle effectuées à ses 1 an et 3 mois, avant de débuter le canicross et le frisbee que nous avons découvert cette pathologie musculosquelettique. Aujourd’hui, en plus de faire de l’hydrothérapie tous les 15 jours et du fitness canin (après avis et programme défini avec un vétérinaire physiothérapeute ainsi que Camille Nguyen, instructrice en fitness canin), Sun pratique la recherche d’odeur sur renforçateur primaire grâce aux Hunting Games, une activité qui nous permet d’entamer une carrière sportive dans le respect de ses particularités physiques.

Afin de prendre soin de notre compagnon sportif, nous devons aussi prévoir des temps et jours de repos. C’est notamment lors des phases de repos que notre binôme va réellement assimiler ses nouvelles compétences.

Comme pour les humains, le repos est essentiel pour la récupération physique et mentale chez nos chiens. Il permet aussi de progresser sainement et sans augmenter le risque de blessure physique.

Enfin, comme nous, il ne faut pas l’oublier, notre chien peut aussi avoir des jours « sans ». Il peut avoir trop chaud, il peut avoir besoin de repos, ou il peut ne pas avoir envie de s’entraîner, et c’est ok !

Choisir une activité en adéquation avec le comblement des besoins de notre chien

Certaines activités sportives mettent en jeu un instinct ou un patron-moteur particulier chez le chien, comme le troupeau, la recherche de personnes ou d’odeurs, le mordant, la chasse…

Il est essentiel de prendre en compte le « pourquoi ce chien a-t-il été créé ? » pour choisir une activité en adéquation avec le comblement de ses besoins. En effet, pour certains chiens, c’est le patron moteur pour lequel il ont été sélectionnés qui représente un besoin essentiel à leur bien-être.

faire une activite avec son chien adequation besoins du chien

Par exemple, dans le cas d’un chien de chasse, suivant sa sélection génétique, la recherche d’odeur (K9 Nosework ou Scentwork) ou la recherche de personne sont deux activités qui pourront être intéressantes ! Ou encore la course au leurre pour les chiens de chasse à vue, comme les lévriers.

Rechercher l’équilibre via la pratique de plusieurs activités complémentaires

Lorsqu’on partage sa vie avec un chien et qu’on pratique une ou plusieurs activités, le fait de rechercher un équilibre pour le bien-être de ce chien va être important.

Cela passe par le fait de réfléchir, puis choisir et pratiquer plusieurs activités qui seront complémentaires. En effet, il est important de garder en tête que lorsqu’on pratique une activité, on cultive l’intensité qui y répond chez le chien. Par exemple, si notre chien a un haut niveau d’énergie et que nous décidons de pratiquer uniquement une ou des activités à fort mouvement, nous allons alors développer la forte intensité de mouvement. Au contraire, si avec ce chien nous ne pratiquons que des activités à faible intensité, nous n’allons pas répondre à son besoin et nous allons aller à l’encontre de ce qu’il est.

Dans l’idéal il nous faudrait donc trouver et pratiquer plusieurs activités qui vont développer un équilibre pour répondre aux besoins de notre chien. Pour vous donner un nouvel exemple, chez un chien de berger a haut niveau d’énergie nous pourrions décider de pratiquer l’agility ou le frisbee qui répondraient à son besoin d’intensité de mouvements et qui développeraient l’explosivité, mais aussi la recherche d’odeur afin de développer une intensité de mouvements plus faible et des attitudes plus « calmes ».

Se préparer mentalement et physiquement à la pratique de l’activité

Comme dans toute activité sportive, une préparation mentale et physique est très fortement recommandée pour notre chien (et pour nous).

Pour cela, côté humain comme côté chien, nous devront travailler et développer des compétences « fondations » utiles pour la pratique de cette activité, telles que : des schémas de renforcement, un rituel de départ, des scénarios techniques de base, une conduite en longe, s’entraîner partout, etc.

Il sera aussi essentiel de s’entraîner physiquement afin de pouvoir réaliser les mouvements induits par l’activité, prévenir des blessures et pratiquer l’activité sans ressentir d’inconfort physique. Chaque mouvement, chaque activité a donc une préparation qui peut être différente !

En tant qu’humain, nous pouvons exprimer nos ressentis ou nos inconforts physiques. Nous pouvons nous faire accompagner d’un coach en course à pied ou en musculation par exemple. Nos chiens eux, ne peuvent nous dire verbalement ce qu’ils ressentent, et pourtant ce sont des athlètes et cela quotidiennement.

En effet, un chien lorsqu’il est libre de ses mouvements peut trotter, galoper, sauter par-dessus un tronc tombé au sol, changer de direction brutalement, etc. Il est possible d’entraîner physiquement nos chiens avec des programmes adaptés afin de leur permettre de « bien bouger », c’est-à-dire de rester mobiles, gainés, solides sur leurs appuis, de « mieux vieillir » et également d’être physiquement prêts pour la pratique d’une activité sportive.

faire une activite avec son chien preparation physique

Dans ses cours « Façonner le fitness canin » et « Renforcement musculaire », Camille Nguyen vous guide pour mieux observer et interpréter les mouvements de votre chien, ainsi que pour débuter le fitness canin en toute sécurité. Si vous recherchez un accompagnement en vue de la pratique d’une activité sportive, vous pouvez aussi vous tourner vers les Instructeurs en Fitness Canin, des professionnels formés et certifiés en fitness canin qui vous proposerons un programme personnalisé et pensé pour les besoins de votre binôme.

Enfin, viendra l’entraînement de compétences et comportements spécifiques à l’activité elle-même. Cela pourra être : maintenir une allure de course constante, trotter à côté d’un vélo, remonter à la source d’une odeur-cible, etc.

En conclusion, la pratique d’une ou plusieurs activités avec votre chien permet de renforcer votre relation !

faire une activite avec son chien conclusion

Vous l’aurez compris, afin de choisir de façon éthique une ou plusieurs activités à pratiquer avec votre chien, la prise en compte et la compréhension de nombreux points sont essentielles.

À travers la pratique d’une activité avec votre chien, vous allez grandement renforcer votre relation avec votre chien. Vous allez apprendre à l’observer, l’écouter, le comprendre et cette communication se montrera très bénéfique pour votre binôme dans votre quotidien.

Rappelez-vous également que la pratique d’activités avec votre chien doit le combler, enrichir son bien-être, et demeurer quelque chose d’agréable tant émotionnellement que physiquement. Elle ne devrait en aucun cas compromettre son bien-être.

Plus d'articles à explorer

Les cours de Élodie

Aucun cours trouvé

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.