Médicaments : Comment faire prendre son traitement à mon chien

donner un medicament à mon chien
Facebook
Twitter
LinkedIn

Votre chien est malade et il a un médicament à prendre ? Seulement, voilà, il refuse d’avaler sa pilule bien que cela soit crucial pour sa santé (voire sa survie).
Voici quelques-unes de nos astuces pour que vos animaux puissent suivre leur traitement tout en préservant votre relation. Les conseils suivants peuvent également vous servir si vous avez un chat.
On ne parlera pas dans cet article que de médication à administrer par voie orale. Si vous devez soigner votre animal d’une autre manière (mettre des gouttes dans les yeux ou les oreilles, nettoyer et traiter une plaie…) nous vous invitons à regarder nos autres articles sur les soins coopératifs.

donner un medicament à mon chien

Comment faire avaler un comprimé à mon animal

Cacher le médicament dans de la nourriture.

De plus en plus de médicaments vétérinaires, sont désormais fabriqués de manière à être appétents. Ce qui nous facilite grandement la tâche pour l’administration du traitement.
Revers de la médaille : il faut faire attention à bien ranger les comprimés afin que nos chiens ne les ingèrent pas par gourmandise et ne risquent pas un surdosage. 

Cependant, certains restent vraiment rebutants à avaler. Vous êtes peut-être tenté de mettre le comprimé au fond de la gueule de votre animal de force parce que vous voulez qu’il guérisse, mais ce n’est pas une bonne idée. Vous risquez de vous faire mordre, et vous allez détériorer la relation que vous avez avec lui. Utilisez plutôt les techniques de medical training ou de soins coopératifs pour entraîner votre chien à le prendre volontairement. Cela pourra même devenir un moment de plaisir et de partage et renforcer votre complicité. 

Pour certains chiens, dissimuler la pilule dans de la nourriture appétante comme du pâté de foie, du fromage crémeux, du beurre de cacahouète, un morceau de knacki…peut être suffisant. 

Demander à votre vétérinaire éventuellement si le médicament peut être réduit en poudre pour le mélanger dans ce genre d’aliments pâteux. 

Attention : toutes les techniques qui impliquent de cacher le médicament dans de la nourriture peuvent amener votre compagnon à se méfier de l’aliment dans lequel vous l’aurez caché par la suite si c’est vraiment trop aversif pour lui. 

La technique du “Attrape-moi si tu peux” 

Transformez-vous en mitraillette à bonbons ! 

Le principe est de donner plusieurs friandises d’affilé (4 par exemple) à votre chien de la manière la plus rapide possible et de glisser le médicament parmi elles. Il faut respecter plusieurs étapes pour que cette méthode fonctionne. 

 
Faites d’abord l’exercice uniquement avec les friandises. Le but est que votre chien déglutisse le plus rapidement possible en vue de recevoir la prochaine friandise. Vous pouvez éventuellement ajouter un signal au début de cette séquence afin qu’il s’y prépare. Utilisez de petites friandises que votre chien n’aura pas besoin de croquer avant de manger. Avant de passer à l’étape suivante, l’idéal est qu’il avale directement la friandise sans mâcher. 

Lorsqu’il est à l’aise avec les friandises, vous pouvez y ajouter la pilule. Votre chien doit être bien entraîné à ce jeu pour que ce que vous lui donnez reste le moins longtemps possible dans sa gueule afin qu’il n’en sente pas le goût, ni l’odeur. N’hésitez pas à camoufler le médicament dans un aliment qui masquera son goût, sera appétant, et sera facile à avaler. Vous pouvez par exemple faire plusieurs boulettes de Saindoux, distribuer les 2 premières “vides”, la troisième avec le médicament, la quatrième à nouveau “vide”. 

Apprendre à votre chien à prendre son médicament volontairement. 

 Si votre chien ne se laisse pas “berner” par ces premiers stratagèmes, vous pouvez lui apprendre à manger son médicament volontairement. 

Commencez avec deux types de nourriture : une très appétante (l’aliment que votre chien préfère) et l’autre moins (l’une de ses croquettes par exemple). Présentez d’abord la croquette, si votre chien la mange, renforcez son comportement avec la nourriture très appétante. Répétez l’opération à plusieurs reprises et ajoutez un signal. 

Cela donnera par exemple : vous prononcez le signal “médecine” et vous présentez la croquette, votre chien mange la croquette, vous le félicitez et lui donnez sa friandise favorite. 

Vous pouvez ensuite répéter ce processus avec des aliments de moins en moins appétants pour votre chien (ATTENTION : Tous les aliments doivent être comestibles et sans danger pour votre animal même s’ils ne sont pas attirants de manière gustative pour lui.). Par exemple : un morceau de pomme (certains adorent), un morceau de banane, un morceau de carotte crue, un morceau de courgette, un morceau de salade…jusqu’à ce qu’il, accepte de prendre son comprimé dans la bouche et de l’avaler pour obtenir sa récompense. 

Savez-vous qu’il existe des gélules aromatisés ? 

Vous pouvez demander à votre vétérinaire si le médicament peut être réduit en poudre et mis dans une gélule vide. Si c’est le cas, vous pouvez acheter des gélules vides chez votre pharmacien ou sur internet. Vous pourrez par exemple en trouver spécialement conçues pour les chiens et chats qui sont aromatisée pour être appétentes. 

Vous pouvez piler le médicament et le mettre dans une gélule. Cela diminuera son mauvais goût et sa mauvaise odeur. 

Vous pouvez conjuguer ces gélules aux techniques citées précédemment pour plus d’efficacité. 

Administrer un traitement liquide avec la coopération de l’animal 

Le même procédé peut être appliqué avec des médicaments liquides dans une seringue : la prise d’une première seringue dans laquelle on aura mélangé quelque chose de peu appétant (puis le médicament mélangé dans une proportion de plus en plus grande) sera renforcée par la prise d’une seconde seringue remplie de nourriture liquide très appétante. 

Cela peut être utilisé pour apprendre au cheval à prendre son vermifuge. 

Cet article vous a présenté quelques astuces pour l’administration de médicaments, sachez qu’il est possible de faire de même pour tous les types de soins.  

Les soins coopératifs sont une façon d’entraîner son animal à recevoir n’importe quels soins : toilettage, soins vétérinaires à la maison ou en clinique, ostéopathie, etc, tout en respectant son consentement. En lui permettant d’avoir une part active, il nous accorde sa confiance et cela permet d’effectuer des soins de qualité plus facilement. 

Investir du temps dans cet entraînement, servira ensuite tout au long de la vie de votre animal, vous permettant de lui prodiguer des soins parfois vitaux, sans provoquer de stress, ni nuire à votre relation. Apprenez en plus sur le sujet grâce à nos webinaires et à notre formation « Medical training + : apprendre les soins coopératifs »  

Nous espérons que ces quelques astuces vous ont aidé à pouvoir donner un traitement à votre animal sans que cela ne devienne une épreuve de force pour vous comme pour lui !

medicaments

Plus d'articles à explorer

Les formations de Iris Castaing

Iris Castaing
5.0/5
Rejoignez Iris Castaing pour un webinaire d’une heure pour obtenir des clés concrètes pour partir sur le bon pied en medical training et plus particulièrement en soins coopératifs. Iris détaillera entre autre l’apprentissage étapes par étapes des comportement utiles en soins coopératifs et les problèmes les plus fréquemment rencontrés quand on se lance.
Iris Castaing
5.0/5

Parfois lorsqu’on a un chiot et que l’on souhaite partager avec un lui un sport, on se demande ce que l’on pourrait lui apprendre en attendant que sa croissance soit terminée et qu’on l’on puisse démarrer les apprentissages du sport lui même. Ce cours s’adresse à tous ceux qui souhaitent se lancer dans un sport canin.

Iris Castaing
4.9/5

La certification Instructeur en Soins Coopératifs Animaliers est destinée aux professionnels animaliers qui souhaitent se spécialiser dans cette pratique. Les iSCA sont capables d’entraîner les chiens et de guider les propriétaires dans l’apprentissage des soins coopératifs aussi bien à la maison qu’auprès des professionnels du soin animalier.

Iris Castaing
4.4/5
Découvrez le BAT (Behavior Adjustement Training), une approche de rééducation de la réactivité mise au point par Grisha Stewart.
Iris Castaing
4.5/5

Rejoignez Iris Castaing dans ce webinaire d’une heure pour apprendre à entretenir les griffes de votre chien sans stress. Prérequis : connaitre le Bucket Game et les principes de base des comportements feu vert ou avoir suivi le webinaire “Débuter les soins coopératifs”

Iris Castaing
4.8/5
En travaillant en renforcement positif donnons-nous toujours le choix à nos animaux ? Est-il possible que le renforcement positif soit coercitif ? Dans quelles conditions ? Ce webinaire apportera un éclairage sur ces questions éthiques qui ont aussi un impact pratique.

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.